Les 5 éléments nécessaires à une épaule en santé

1- Un bon positionnement du dos

L’épaule est l’articulation la plus mobile et par le fait même une des
plus instables, ce qui la rend beaucoup plus vulnérable aux blessures.
De plus, elle est hyper sollicitée au quotidien que ce soit pour
manger, s’habiller et se laver, conduire, transporter les sacs
d’épicerie/le sac à main (qui n’est pas toujours très léger)…et malheureusement avec la technologie
qui prends de plus en plus de
place, on passe beaucoup de temps sur le cellulaire, la tablette ou
sur l’ordinateur…beaucoup de positions qui tendent à enrouler nos
épaules vers l’avant.
Cette position aura tendance avec le temps à créer un raccourcissement
des muscles en avant de l’épaule et à modifier son alignement,
donc son fonctionnement, augmentant ainsi votre risque de
blessure.

Le fonctionnement de l'épaule

2- Des voisins en santé

Composée de plusieurs articulations qui sont toutes nécessaires à son bon fonctionnement, le
moindre accrochage et c’est tout le mécanisme qui est perturbé, comme un problème d’engrenage!

Pour une épaule en santé: la clavicule, l’omoplate, le coude, les vertèbres et les côtes doivent être
libres de tension.

De plus, plusieurs muscles relient ces structures ensemble. Si un ne bouge pas bien, ça va la tension
se répercutera jusqu’à votre épaule.

Le bon fonctionnement des muscles dépend en bonne partie de l’apport nerveux et vasculaire. Au
niveau de l’épaule ce sont les vertèbres cervicales qui s’en occupent. Elles doivent donc aussi être
mobiles et libres de tensions. (relation contenant / contenu)

Les muscles du dos

3- La prévention


Les problèmes débutent parfois par une petite tension, un inconfort. On se dit souvent qu’une petite
douleur va finir par passer… c’est parfois vrai.
Mais la douleur est un système d’alarme qui est là pour vous aviser
que quelque chose ne va pas bien. Elle aura pour conséquences de :
 Modifier vos mouvements car vous allez compenser pour éviter la douleur
 Ce qui aura pour effet, de diminuer l’effort de certains muscles
 et augmenter la sollicitation de certains autres
 donc ça changera la façon dont votre épaule travaille et créera
 une surutilisation de certains muscles
 ce qui causera une inflammation
 et qui pourrait vous faire développer une douleur locale, ou à distance
 par compensation

Ce cercle vicieux est beaucoup plus difficile à briser…On parle alors de tendinites (biceps, coiffe des
rotateurs), de syndrome d’accrochage/blocage, bursite, arthrose acromio-claviculaire et à plus long
terme des maux de tête, des problèmes au niveau du cou et du dos.

Le fontionement des joints

4- Consulter un Ostéopathe!

En ostéopathie, on voudra d’abord s’assurer que l’épaule n’est pas placée dans une position en
compensation à un autre endroit qui ne bouge pas bien ou à une tension musculaire
secondaire à un blocage à distance. On fera donc une analyse globale de votre corps pour
connaitre la cause de ce problème, c’est-à-dire le coupable!
On vérifiera donc la mobilité de chaque articulation qui forme le complexe de l’épaule pour
s’assurer qu’elles ne subissent pas de contraintes venant d’ailleurs. On s’assurera aussi que
votre cou et votre dos sont mobiles.
De plus, le travail d’équipe est important pour un effet optimal. En travaillant en partenariat
avec les massothérapeutes et votre médecin, on s’assurera d’une prise en charge globale.
5- Entretenir
Au besoin, on pourra vous enseigner quelques exercices pour rétablir l’équilibre musculaire
et stabiliser votre épaule afin d’éviter les récidives.
Avant de ne plus être capable de vous habiller tout seul ou de prendre une tasse dans votre
armoire, venez nous consulter.
-----
Au plaisir de pouvoir vous aider,
Marianne Dutil
ostéopathe

Articles de Blog Associés